Foot Américain et ses 32 équipes (4&5/5)

La nouvelle saison (la 97 ème) 2016/2017 commencera le 08 Septembre avec les Playoffs à partir du 07 Janvier. La finale sera disputée le 05 Février 2017 à Houston au NRG Stadium (Texas).

L’essentiel du foot US….SON ÉQUIPEMENT de protection

Le casque (helmet) , Les épaulières (shoulder pad), La grille (Face Mask), Pour les jambes : hanches : (hip pad) + coccyx : (tailbone pad) + cuisses : (thigh pad) + genoux : (knee pad).

                                          ….ET SON BALLON :  Celui-ci fait exactement 1 pied (foot) de long (30,48cm) d’où le nom de se sport. À l’origine il était en peau de cochon (l’autre nom du ballon est Pig Skin) et est actuellement en cuir de vache. Les cordes ont une fonction essentielle puisqu’elles permettent au QUATERBACK (QB) de mieux le contrôler et de lui donner, lors des passes, un mouvement de spirale qui augmente considérablement la précision et la vitesse du lancer.

Les 14 dernières équipes à découvrir :

Jacksonville Jaguars               Création : 1993

Ville : Jacksonville       État : Florida

Stade : EverBank Field       Capacité : 67 164

Top joueur : Blake Bortles

Tenessee Titans     Création : 1960

Ville : Nashville     État : Tenessee

Stade : Nissan Stadium     Capacité : 69 143

Top joueur : Marcus Mariota

 

Atlanta Falcons        Création : 1966

Ville : Atlanta     État : Georgia

Stade : Georgia Dome   Capacité : 71 228

Top joueurs : Matt Ryan, Julio Jones

 

Carolina Panthers     Création : 1993

Ville : Charlotte   État : North Carolina

Stade : Bank of America Stadium     Capacité : 75 412

Top joueurs : Cam Newton, Jonathan Stewart

 

 New Orleans Saints   Création : 1966

Ville : New Orleans   État : Louisiana

Stade : Mercedes-Benz Superdome     Capacité : 76 468

Top joueur : Drew Brees

 Tampa Bay Buccaneers     Création : 1974

Ville : Tampa     État : Florida

Stade : Raymond James Stadium       Capacité : 65 890

Top joueurs : Jameis Winston, Mike Evans

 

 Denver Broncos     Création : 1960

Ville : Denver       État : Colorado

Stade : Sports Authority Field at Mile High       Capacité : 76 273

Top joueurs : Peyton Manning (retraité depuis cette année), Von Miller

Kansas City Chiefs (AFC West)   Création : 1960

Ville : Kansas City     État : Missouri

Stade : Arrowhead Stadium   Capacité : 76 416

Top joueur : Alex Smith

 

Oakland Raiders (AFC West)     Création : 1960

 

Ville : Oakland     État : Californie

Stade : Oakland Coliseum     Capacité : 56 057

Top joueurs : Derek Carr, Amari Cooper

 

San Diego Chargers (AFC West)         Création : 1959

Ville : San Diego   État : Californie

Stade : Qualcomm Stadium     Capacité : 70 561

Top joueur : Philip Rivers

 

Arizona Cardinals (NFC West)        Création : 1898

Ville : Glendale     État : Arizona

Stade : University of Pheonix Stadium Capacité : 72 200

Top joueurs : Carson Palmer, Patrick Peterson

 

Los Angeles Rams (NFC West)(Précédemment à St. Louis)

Création : 1936

Ville : Los Angeles     État : Californie

Stade : Los Angeles Memorial Coliseum Capacité : 93 607

Top joueur : Nick Foles

 

San Francisco 49ERS (NFC West)        Création : 1946

Ville : San Francisco   État : Californie

Stade : Levi’s Stadium (Santa Clara) Capacité : 75 000

Top joueur : Colin Kaepernick

 

Seattle Seahawks (NFC West)           Création : 1974

Ville : Seattle     État : Washington

Stade : CenturyLink Field   Capacité : 69 000

Top joueurs : Russel Wilson, Richard Sherman

See you…

Article #1 Foot US

Article #2 Foot US

Article #3 Foot US

Foot Américain et ses 32 équipes (3/5)

Suite de notre article #1 + suite #2

Le temps de jeu est de 60mn divisé en 4 quart-temps de 15mn. Le temps de jeu est effectif style basket. Beaucoup d’arrêt de jeu qui permettent un business publicitaire de folie. Exemple pour la finale 2016 du Super Bowl (environ de + 110 millions de téléspectateurs l’ont regardé aux USA), 30 secondes de pub valaient 5 millions de $ sachant que tous les ans le prix augmente (40 entreprises ont acheté plusieurs spots cette année !)

Un terme essentiel du foot US : LE KICKER (K)

Le KICKER est celui qui est chargé des tirs aux buts (comme les transformations au Rugby), des coups de pieds d’engagement et des FIELD GOALS (dernière tentative lorsque l’équipe n’est pas parvenue à progresser de 10 yards )

6 nouvelles équipes à découvrir :

Chicago Bears  (NFC North)   Création : 1919

Ville : Chicago     État : Illinois

Stade : Soldier Field     Capacité : 61 500

Top joueurs : Jay Cutler, Alshon Jeffery

 

Detroit Lions   (NFC North)   Création : 1930

Ville : Detroit        État : Michigan

Stade : Ford Field     Capacité : 65 000

Top joueur : Matthew Stafford

 

Green Bay Packers   (NFC North)   Création : 1919

Ville : Green Bay     État : Wisconsin

Stade : Lambeau Field     Capacité : 80 735

Top joueurs : Aaron Rodgers, Eddie Lacy

 

Minnesota Vikings   (NFC North)   Création : 1960

Ville : Minneapolis   État : Minnesota

Stade : US Bank Stadium   Capacité : 73 000

Top joueurs : Teddy Bridgewater, Adrian Peterson

 

Houston Texans   (AFC South)     Création : 1999

Ville : Houston     État : Texas

Stade : NRG Stadium     Capacité : 71 500

Top joueur : J.J. Watt

 

Indianapolis Colts   (AFC South)   Création : 1953

Ville : Indianapolis     État : Indiana

Stade : Lucas Oil Stadium   Capacité : 70 000

Top joueur : Andrew Luck

…..

See you

Nos 2 articles concernant le foot US ci-dessous :

ARTICLE 1/5

ARTICLE 2/5

2/5-Foot Américain et ses 32 équipes

En complément de notre article N°1 (cliquez içi pour le lire), quelques explications qui reprennent le système de classement permettant d’arriver en finale.

En simplifiant l’explication au maximum : Chaque équipe doit disputer 16 matchs 

       * 6 contre ceux de leur groupe (3 à domicile + 3 à l’extérieur), puis :

       * 6 équipes de sa conférence => 6 matchs (3 à domicile + 3 à l’extérieur)

        * 4 équipes d’un groupe de l’autre conférence => 4 matchs (2 à domicile +2 à  l’extérieur)

playoff2016

 Les 2 meilleures équipes de NFC et AFC sont directement qualifiées pour les DIVISIONAL PLAYOFFS (Soit 1/4 de finale)

Les 4 autres équipes suivantes de NFC et AFC sont elles qualifiées pour la WILD CARD (Soit 1/8 de finale). Les gagnants de la WILD CARD affronteront les qualifiés de la DIVISIONAL PLAYOFFS.
Les gagnants des DIVISIONAL PLAYOFFS s’affronteront en 1/2 finale (CONFERENCE CHAMPIONSHIP). Le gagnant de chaque conférence représentera sa fédération.

La finale est très connue sous le nom de SUPERBOWL. (lire ici notre précédent article sur la finale 2016). Cette année elle opposait les BRONCOS aux PANTHERS

…………….avec une victoire des BRONCOS 24 à 10.

Un terme essentiel du foot US : LE QUARTERBACK

Le  (QB) est un peu comme dans notre football le meneur de jeu et est très souvent la vedette du club. Il est celui qui est le relai du coach et qui annonce la tactique d’attaque choisie pour surprendre l’adversaire (ces tactiques sont énormément travaillées aux entrainements). Il se situe derrière la « OFFENSIVE LINE« . Sur cette ligne le ballon est entre les jambes du CENTER « dit le SNAPPER » qui doit transmettre celui-ci au QB. Puis le QB doit faire une passe au « RECEIVER » ou la transmettre au « RUNNING BACK » pour tenter de faire les 10 yards ou scorer par un TOUCHDOWN (art 1).

6 nouvelles équipes à découvrir :

Philadelphia Eagles   (NFC East)              Création : 1933

Ville : Philadelphia   État : Pennsylvania

Stade : Lincoln Financial Field     Capacité : 69 176

Top joueur : Sam Bradford

Pourquoi les Eagles ? Cette équipe a été nommée les Eagles pour la National Recovery Act.

Whashington Redskins (NFC East)           Création : 1932

Ville : Washington D.C.     État : Maryland, Virginia

Stade : FedEx Field (Landover)     Capacité : 79 000

Top joueur : Kirk Cousins

Pourquoi les Redskins ? Le nom a été donné en l’honneur du coach William Henry.

 

Baltimore Ravens (AFC North)              Création : 1996

Ville : Baltimore     État : Maryland

Stade : M&T Bank Stadium     Capacité : 71 008

Top joueur : Joe Flacco

Pourquoi les Ravens ? Une référence au poème d’Edgar Allan Poe.

Cincinnati Bengals  (AFC North)            Création : 1967

Ville : Cincinnati État : Ohio

Stade : Paul Brown Stadium     Capacité : 65 535

Top joueurs : Andy Dalton, Jeremy Hill

Pourquoi les Bengals ? Paul Brown les a nommé en fonction de l’ancienne équipe.

 

Cleveland Browns(AFC North)    Création : 1946

Ville : Cleveland         État : Ohio

Stade : FirstEnergy Stadium       Capacité : 73 200

Top joueur : Joe Thomas

Pourquoi les Browns ? Nommé pour le boxeur Joe Louis, surnommé Brown Bomber.

 

Pittsburgh Steelers (AFC North)       Création : 1933

Ville : Pittsburgh     État : Pennsylvania

Stade : Heinz Field     Capacité : 65 050

Top joueurs : Ben Roethlisberger, Antonio Brown

Pourquoi les Steelers ? Ils ont partagé le nom avec l’équipe de baseball.

Au N°3…Enjoy

Las Vegas, histoire des machines à sous

https://i1.wp.com/www.icone-gif.com/gif/jeux-classique/casino/casino004.gif

August Fey est né le 2 février 1862 dans un petit village en Bavière.

august fey

C’est durant l’été 1885 qu’il arriva à San Francisco ou il travailla dans différente société de mécanique.

Influencé par l’abondance de roulettes automatiques à San Francisco, Fey décide de construire sa première machine en 1894. C’était une machine à un disque rotatif : HORSESHOE et était très similaire à celles fabriquées par Gustav Shultze (grand fabricant de MAS aux USA) .

En 1895, Fey construit dans le sous sol de sa résidence la « 4-11-44 » basée sur une loterie populaire. Cette machine avait 3 cadrans concentriques et la combinaison maximale rapportait 5$. Cette machine fut placée dans un bar et est devenu tellement populaire que Fey décida d’en fabriquer d’autre. Il décide alors de passer tous son temps à créer et construire des machines à sous.

Fey compris rapidement que les roulettes mécaniques étaient limitées au niveau combinaison et payement. C’est en 1898 qu’il fabrique la 1ère machine à 3 rouleaux : La  » Card Bell » puis vite modifiée en 1899 par la machine reconnue de tous comme LA machine moderne « La Liberty Bell ».

Cette machine est révolutionnaire sur plusieurs aspects :
– Alors que les roulettes sont encombrantes et en bois, la Liberty Bell est minuscule et est en métal.
– Le marquage n’est plus écrit dans l’intérieur d’un ou plusieurs disques mais sur la périphérie de 3 rouleaux.
– Ce ne sont plus des chiffres ou des couleurs associés à des combinaisons gagnantes mais des symboles : As de pique, cœur, carreau, fer à cheval et la cloche de la liberté.
– Il y a 10 arrêts par rouleau permettant ainsi 1000 combinaisons alors que les roulettes n’offrent qu’une centaine de combinaisons maximum.
– Et l’invention principale : C’est la première machine de ce type a payement automatique.

La mécanique de cette machine est tellement aboutie qu’elle sera pratiquement identique jusqu’en 1963, arrivée de la 1ère machine électromécanique de Bally (Money Honey – Version 742 puis 742A).

Cette machine aurait du faire le bonheur de Charles Fey, mais ce ne fut pas le cas. En effet, les joueurs étaient tellement attirés par cette nouvelle machine que les roulettes traditionnelles des autres fabricants furent délaissées. Fey avait choisi de garder l’exclusivité de sa production et partageait les gains avec les bars où étaient disposées ses machines. Vers la fin 1905, une des Liberty Bell fut volée dans un salon de Powell Street. Cette machine est mystérieusement retrouvée à l’usine de Mills (fabricant et concurrent de Fey) à Chicago. En 1906, Mills sort une machine pratiquement identique à celle de Fey. Les autres fabricants suivent de près et bientôt, Watling, Caille sortent eux aussi des machines comparables.

Les associations ainsi que les législateurs américains ont bien essayés d’interdire ces machines à sous en les qualifiants de machines démoniaques. Ils y étaient presque arrivés en faisant voter des lois drastiques à l’encontre de ces machines, lorsque, en 1910, Mills sauve la donne par une idée géniale.
L’idée est la suivante : En ajoutant aux machines un distributeur de bonbon, les machines ne sont plus que considérées comme un vulgaire distributeur, comme on en trouve beaucoup à cette époque.
Parallèlement, Mills change les symboles sur les rouleaux : citron, orange, cerise, prune (faisant référence aux goût des bonbons) remplacent les as et fer à cheval. Seul la cloche reste en hommage à l’inventeur. Ces symboles resteront jusqu’à nos jours. Le melon apparaîtra qu’à partir de 1948 avec la « Melon bell » de Mills.
A partir de cette modification, les machines vont fonctionnées (suivant les états et les pays) comme suit : avec des pièces de monnaies ou des jetons sans trou, le joueur peu acheter des bonbons et, via les combinaisons gagnantes, gagner des jetons avec un trou au milieu. Ces derniers seront échangés contre des boissons, cigarettes…. Par contre, lorsqu’un joueur insère un jeton gagné (jeton percée d’un trou au milieu), il ne peu pas acheter de bonbons mais seulement faire tourner les rouleaux.

casino017

Merci à Las Vegas Bon Plan pour son aide